Fiche métier Chirurgien-Dentiste

S’enregistrer en tant que Chirurgien-Dentiste


  • Etape 1 : Inscription au Tableau de l’ordre des Chirurgiens-Dentistes
  • Etape 2 : Inscription à la CPAM
  • Etape 3 : Inscription à l’Urssaf dans les 8 jours du début d’activité
  • Etape 4 : Confirmation de votre début d’activité auprès de la CARCDSF
  • Etape 5 : Souscrire une assurance Responsabilité civile Professionnelle
  • Etape 6 : Obligation d’afficher les tarifs dans la salle d’attente ou dans le lieu d’exercice
  • Etape 7 : Compte bancaire à usage professionnel
  • Etape 8 : Déclaration de l’installation de radiologie à la division de la sûreté nucléaire et de la radioprotection
  • Etape 9 : Inscription à un Centre de gestion Agréé
  • Etape 10 : Elaboration d’un prévisionnel pour définir vos futures sorties de trésorerie.

Le cabinet d'Expertise Comptable Finance Conception sera à vos cotés si vous souhaitez être accompagnés dans vos démarches.

Choisir le régime Fiscal de votre activité de chirurgien-dentiste


Le Régime Micro BNC

Réservé aux professionnels remplissant la double condition :

  • Faire moins de 35'200 € de recettes en 2017
    (le montant est à ramener sur 12 mois en cas de début d’activité en cours d’année)
  • La première année d’activité, le régime micro n’est pas applicable en cas de dépassement du seuil de 33’200€

La déclaration ne portera que sur les recettes encaissées. Le montant retenu sera celui des recettes encaissées et un abattement forfaitaire de 34% sera appliqué.

Ce régime doit faire l’objet d’une réflexion car les cotisations sociales et les frais professionnels vont sans doute être supérieurs aux 34%

La Déclaration Contrôlée

Application DE PLEIN DROIT en cas de recettes 2017 supérieures à 35'200 € ou lorsque le montant des recettes était entre 33'200 € et 35'200 € sur l’exercice précédent.
Application SUR OPTION en cas de recettes 2017 inférieures à 35'200 €.

Pour faire l’option il faut déposer une déclaration 2035. Lorsqu’il est choisi sur option, le régime de la déclaration contrôlée est valable un an.

Quelles sont les charges déductibles pour un chirurgien-dentiste?


Frais de véhicules :

  • Déduction des frais réels
  • Ou déduction des frais kilométriques

Frais de repas :

  • Déductibles pour la quote-part comprise entre 4,75€ et 18,40 €. (seuil revu tous les ans)

Petit matériel :

  • valeur inférieures à 600 € TTC déductible immédiatement
  • Si la valeur est supérieure à 600 € TTC, il faut immobiliser

Achats :

  • Prothèses, et Implants dentaires,
  • Produits et matériaux utiles aux soins

Contribution Economique Territoriale (CET)

  • Les chirurgiens-dentistes débutants sont exonérés de CET la première année civile

La Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises :

  • A déposer si les recettes sont supérieures à 152'000 €
  • Imposition uniquement si les recettes sont supérieures à 500'000 €

Ordinateur :

  • Dotation aux amortissements annuelles

Cotisations :

  • A l’ordre des Chirurgiens-dentistes ou un syndicat professionnel : Totalement déductible

Local Professionnel :

  • Déduction des loyers versés si cabinet loué à un tiers
  • Déduction possible d’un « loyer à soi-même » si cabinet situé dans un local dont le chirurgien-dentiste est propriétaire.

Forfait Blanchissage : selon un formalisme réclamé par l’administration.

Et aussi : Téléphone portable, Frais de communication, frais de formations….

Quelles sont les cotisations sociales d'un chirurgien-dentiste?


Le Chirurgien-dentiste doit cotiser à 3 régimes OBLIGATOIRES :

  • Allocations Familiales et CSG CRDS (Recouvrement par l’URSSAF)
  • Assurance Maladie (Recouvrement par l’URSSAF)
  • Assurance Vieillesse (Recouvrement par le CARCDSF)

Les premières années les appels à cotisation sont forfaitaires et en 2017, la première année est de 6'530 € et la seconde année est de 7'280 €.
Attention, en fin de deuxième année, les cotisations sont recalculées sur la base du résultat de l’exercice précédent majorée des versements Madelin

Cotisations Facultatives :
Prévoyance, retraite…..
Il faudra ETRE A JOUR des cotisations obligatoires

Le chirurgien-dentiste peut bénéficier de l’ACCRE.